Économie circulaire – Passer ensemble à la vitesse supérieure

Le modèle économique circulaire est l’une des clés d’une économie prospère et résiliente, avec des perspectives à long terme. Il constitue par ailleurs un volet essentiel du plan de relance après la crise du COVID-19.  C’est pour cette raison que la FEB passe aujourd’hui, en concertation avec ses fédérations membres, à la vitesse supérieure, avec la réalisation de sa 'Vision Économie circulaire 2030'. L’objectif ? Donner une orientation concrète à leurs ambitions durables communes. 


Pieter Timmermans, CHIEF EXECUTIVE OFFICER
27 May 2021

L’industrie belge n’a pas attendu 2021 pour se lancer dans une économie pauvre en ressources. Mais si notre pays est déjà considéré comme pionnier dans l’économie circulaire, il ne peut se reposer sur ses lauriers. Car l’heure n’est plus à l’expérimentation, mais à l’accélération.

Se positionner comme leader d’ici à 2030

La vision de la FEB et de ses secteur est ambitieuse : « D’ici à 2030 et dans le cadre européen, consolider et matérialiser la position de l’industrie belge comme leader dans l’économie circulaire. » Ce document servira de roadmap pour les dix prochaines années. La FEB et ses fédérations membres ont formulé cinq ambitions au moyen desquelles elles entendent réaliser leur vision :

  1. Maximaliser la disponibilité des matériaux
  2. être pionniers dans la conception et la production circulaires
  3. être pionniers dans les modèles d’entreprise circulaires
  4. être pionniers dans la récupération de qualité de matériaux
  5. être forts dans l’utilisation de catalyseurs pour l’économie circulaire (catalyseurs, soit toutes les mesures qui peuvent soutenir, permettre ou accélérer la transition vers une économie circulaire). 

La FEB travaille depuis de longues années sur l’efficacité des ressources, les emballages, les normes de produits, les produits chimiques, les nouveaux business modèles, la durée de vie des produits, etc. Mais depuis l’adoption, en février 2020, de sa nouvelle mission « Creating value for society », elle entend plus que jamais joindre l’acte à la parole et soutenir le développement de toutes les initiatives en matière d’économie circulaire.

Un cadre politique porteur

Afin d’atteindre les ambitions fixées, les autorités belges doivent miser au maximum sur un cadre politique de soutien européen. Pour rappel, en mars 2020, la Commission européenne a présenté son nouveau plan d’action européen pour l’économie circulaire (nCEAP), qui constitue un élément essentiel du Green Deal européen. Ce Green Deal a pour ambition de faire de l’Europe le premier continent neutre pour le climat.

Si le Green Deal européen est un levier essentiel, l’Europe n’est toutefois qu’un des niveaux politiques pouvant soutenir la transition. Bon nombre d’initiatives en matière de circularité sont en cours aux niveaux fédéral, régional et local. Il appartient dès lors aux différents niveaux de pouvoir belges d’encore améliorer leur collaboration et leur dialogue avec le secteur privé afin de donner à ces initiatives toutes leurs chances d’aboutir.

Une approche interfédérale et intersectorielle rationalisée

Le passage d’une économie linéaire à une économie circulaire est un maillon essentiel de la transition vers une économie durable. Concrètement, avec cette Vision Économie circulaire 2030, la FEB et ses fédérations membres entendent :

-  proposer des accords concrets et en les suivant dans un tableau de bord biennal ;
-  communiquer régulièrement des rapports d’avancement ;
-  promouvoir à l’international nos atouts en matière d’économie circulaire pour en faire un produit d’exportation.

Afin d’accompagner avec succès cette transition, il est également nécessaire de mettre en place une bonne approche interfédérale et intersectorielle rationalisée. Cette vision est la meilleure preuve que cela est possible. 

> Télécharger ici la Vision Économie circulaire 2030 de la FEB et de ses fédérations sectorielles

Our partners

Business Issues

An optimum business environment is vital for a sound economy and sustainable growth. FEB aims to help create and maintain such an environment by, among other things, closely monitoring all issues of direct relevance to businesses. Here, grouped into 17 themes, are the issues on which FEB focuses most of its attention and action.


Subscribe to newsletter

Subscribe now and receive every week the latest articles directly in your mailbox