L’avenir de notre approvisionnement énergétique en péril

Le gouvernement fédéral se penche aujourd’hui sur le rapport de la ministre de l’Énergie Tinne Van der Straeten sur les prix de l’énergie et la sécurité d’approvisionnement énergétique de notre pays après la sortie complète du nucléaire. Dès que le rapport sera rendu public, il doit être analysé en profondeur. Dans l’intervalle, certains éléments ont déjà été divulgués dans la presse, suscitant une première réaction des employeurs.


Press, COMMUNICATION & EVENTS
03 December 2021

Depuis le début de ce débat, les employeurs demandent d’apporter des réponses concrètes concernant quatre questions :

  1. La sécurité d’approvisionnement est-elle garantie ?
  2. Qui paie quoi ? Quel est l’impact sur les prix de l’énergie et leur volatilité ?
  3. Quel est l’impact sur les émissions de CO2 ?
  4. Comment les risques géopolitiques sont-ils évalués ?

Nous notons également que tous les scénarios n’ont pas été considérés dans le rapport. Tant que les deux scénarios de base - à savoir le maintien en activité des deux réacteurs nucléaires les plus récents et la sortie du nucléaire moyennant des centrales au gaz supplémentaires subsidiées par le biais d’un CRM – n’auront pas été examinés en profondeur sur les quatre critères mentionnés ci-dessus, les employeurs craignent que les décisions ne soient hâtives et incertaines.

Vu qu’il apparaît maintenant qu’une des deux centrales a fait l’objet d’un refus de permis, notre pays s’expose à un risque de pénurie d’énergie à hauteur de 800 MW. Une solution globale pour la sécurité d'approvisionnement à partir de l'hiver 2025-2026 n'est pas garantie aujourd'hui. Cette incertitude rend les entreprises extrêmement inquiètes. Celles-ci peuvent difficilement l’accepter car les conséquences à court terme (hiver 2025-2026 notamment) tant pour les citoyens que pour les entreprises pourraient être extrêmement lourdes. Sans parler des conséquences à moyen et long terme.

Les employeurs insistent donc pour que toutes les pistes possibles soient explorées rapidement mais de manière approfondie, avant de prendre des décisions aussi importantes concernant le futur mix énergétique.

Our partners

Business Issues

An optimum business environment is vital for a sound economy and sustainable growth. FEB aims to help create and maintain such an environment by, among other things, closely monitoring all issues of direct relevance to businesses. Here, grouped into 17 themes, are the issues on which FEB focuses most of its attention and action.


Subscribe to newsletter

Subscribe now and receive every week the latest articles directly in your mailbox