Assurer un accompagnement structurel vers l’emploi en assurance-maladie

Le 18 mai, la FEB a participé à une audition à la Commission sociale de la Chambre des représentants à propos de l’activation des malades de longue durée, un sujet auquel les députés et le gouvernement accordent à juste titre une grande attention. La FEB appelle à offrir à toutes les personnes en incapacité de travail une trajectoire qualitative et structurée vers l’emploi. On évitera ainsi à l’avenir l’actuel gaspillage de talents. 


Louis Warlop, CENTRE DE COMPÉTENCE EMPLOI & SÉCURITÉ SOCIALE
26 mai 2021

Notre pays dénombre près de 500.000 personnes en incapacité de travail prolongée. Ce sont des personnes qui restent à la maison pendant plus d’un an pour cause de maladie. À cela s’ajoutent environ 200.000 personnes souffrant de moins d’un an d’incapacité de travail.  

Cela doit changer dans l’intérêt des malades et de l’ensemble de la population.  

Les partenaires sociaux ont déjà pris différentes initiatives par le passé, comme l’introduction du système de reprise progressive du travail et les trajectoires de réintégration. Ce gouvernement entend poursuivre le travail avec les employeurs et les travailleurs afin de renforcer encore le soutien et l’accompagnement des travailleurs et des employeurs. 

L’absence de structure claire dont toutes les parties peuvent profiter est, selon la FEB, un élément clé du débat. La personne malade se sent souvent perdue, y compris en matière d’emploi. De même, dans de nombreux cas, l’employeur sait encore trop peu ce qu’il faut faire si une personne est absente de manière prolongée.  

La FEB plaide pour qu’à côté d’une politique de prévention approfondie, les travailleurs et les employeurs se voient offrir des outils dès le premier jour pour assurer un processus de rétablissement réussi. Il est important d’avoir des perspectives d’avenir et il est scientifiquement prouvé que la convalescence est plus rapide lorsque la reprise du travail en fait partie intégrante. 

Dans ce contexte, nous devons être attentifs aux transitions d’un secteur à l’autre et d’un employeur à l’autre. L’accent doit être mis sur les capacités de la personne. La FEB compte trouver des partenaires pour créer ensemble des solutions à ce problème sociétal. 

Nos partenaires

Domaines d'action

Un environnement entrepreneurial optimal est essentiel à une économie saine et à une croissance durable. La FEB entend contribuer à la création et au maintien d'un tel environnement, notamment en suivant attentivement tous les dossiers qui touchent de près la vie des entreprises. Voici, regroupés sous 18 thèmes, les dossiers sur lesquels elle concentre ses réflexions et initiatives.


Newsletters FEB

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine, dans votre boîte mail, les derniers articles parus.