Assouplissements des mesures corona – Le bon sens doit primer sur l’euphorie

Les partenaires sociaux du Conseil supérieur pour la prévention et la protection au travail constatent à leur satisfaction que les assouplissements annoncés offrent des perspectives aux différentes entreprises, secteurs et leurs travailleurs pour, progressivement, reprendre leurs activités ou les élargir. Les efforts qui ont déjà été réalisés pour combattre le virus portent clairement leurs fruits. Depuis plus d'un an, les entreprises font tout ce qui est en leur pouvoir pour prévenir autant que possible la transmission du virus sur le lieu de travail.


Kris De Meester, CENTRE DE COMPÉTENCE EMPLOI & SÉCURITÉ SOCIALE
09 juin 2021

Parallèlement et c’est un fait, le taux de vaccination n’a pas encore atteint un niveau rassurant et des variants plus contagieux du virus, pour lesquels il y a encore un réel danger de contamination avec des conséquences graves, circulent aussi. Il est donc nécessaire de continuer à prendre au sérieux les mesures contre la propagation du virus.

Pour permettre au système de santé et à ses acteurs de travailler efficacement et durablement et pour protéger la santé de tous, à court et à long terme, les partenaires sociaux appellent tout le monde à continuer de fournir les efforts maximaux dans tous les domaines de la vie sociale pour combattre le virus. Les assouplissements ne peuvent pas être un sauf-conduit pour appliquer moins strictement les mesures qui doivent éviter la transmission du virus. Sur le lieu de travail, il faut continuer à respecter les mesures du guide générique et des guides sectoriels complémentaires. Ce n'est que de cette manière que toutes les organisations et leurs travailleurs pourront poursuivre leurs activités et que les secteurs et leurs travailleurs qui connaissent de grandes difficultés aujourd’hui pourront reprendre et poursuivre leurs activités en toute sécurité.

FEB – La FEB se réjouit que le comité de concertation ait pu maintenir la mise en place de la première étape de son plan « été ». Des secteurs durement touchés comme l’horeca et l’événementiel, pourront entamer leur redémarrage. Après des mois de télétravail obligatoire, la FEB salue le fait que des moments de retour sur le lieu de travail sont possibles maintenant. Ces assouplissements sont nécessaires pour stimuler la relance de notre économie et pour garder le lien entre les travailleurs et l’entreprise. La FEB appuie l’appel des partenaires sociaux du Conseil supérieur pour la prévention et la protection au travail à continuer de fournir les efforts maximaux dans tous les domaines de la vie sociale pour combattre le virus. Elle répète l’importance de veiller solidairement sur la perspective de notre liberté et de continuer à appliquer les mesures sanitaires dans la sphère privée et professionnelle afin de saisir les opportunités qui nous sont offertes de retourner à une nouvelle normalité à partir de septembre.

Nos partenaires

Domaines d'action

Un environnement entrepreneurial optimal est essentiel à une économie saine et à une croissance durable. La FEB entend contribuer à la création et au maintien d'un tel environnement, notamment en suivant attentivement tous les dossiers qui touchent de près la vie des entreprises. Voici, regroupés sous 18 thèmes, les dossiers sur lesquels elle concentre ses réflexions et initiatives.


Newsletters FEB

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine, dans votre boîte mail, les derniers articles parus.