Réforme des pensions : vers un système durable et équitable

Hier, les organisations patronales du Groupe des Dix (FEB, Boerenbond, Unizo et UCM) ont été invitées par Karine Lalieux, ministre des Pensions, pour un échange de vues sur la réforme des pensions. À la lumière de l’allongement de l’espérance de vie et du vieillissement de la population, ils ont demandé à la ministre de procéder à une réforme durable des pensions afin de garantir aux jeunes générations un système qui soit non seulement viable financièrement, mais aussi équitable.

La viabilité de notre système de pension va nécessairement de pair avec une réforme du marché du travail, qui doit nous permettre d’évoluer effectivement vers une carrière active jusqu’à 67 ans. Mais cela ne suffira pas. Une réforme du système lui-même s’impose pour mettre davantage de personnes au travail et pour que les pensions restent payables.

Les organisations patronales déplorent cependant que les propositions sur la table tendent plutôt à valoriser l’inactivité et à augmenter les dépenses de pensions. Ainsi, elles mettent en avant l’augmentation des pensions minimales (déjà votée), la réduction du nombre d’années de travail pour avoir accès à cette pension minimale, l’assouplissement des conditions de la retraite anticipée et l’introduction d’un régime complémentaire de retraite anticipée. Avant d’envisager des corrections sociales, il faut d’abord consolider la colonne vertébrale du système de pension.

Pour que le système incite les travailleurs à travailler plus longtemps, les organisations patronales jugent qu’il est indispensable d’attribuer une valeur plus élevée au travail dans le montant de la pension. Les organisations patronales demandent donc que les leviers suivants soient activés : 

  1. encourager la combinaison d’une pension légale (1er pilier en répartition) avec une pension complémentaire (2e pilier en capitalisation) ;
  2. renforcer le lien entre travail et pension pour faire en sorte que le travail soit davantage valorisé par rapport au non-travail ;
  3. et enfin responsabiliser davantage les travailleurs individuels, notamment via des incitants financiers à la prolongation de l’activité et des désincitations aux fins de carrière précoces (le montant de la pension doit être ajusté en fonction de l’âge auquel on prend sa pension).

Dans le même temps, il est nécessaire de mener une réflexion approfondie sur les ambitions de notre système de pension réformé (quel niveau de pension est souhaitable et finançable, comment doivent évoluer les retraites des pensionnés, comment et quelles périodes non travaillées valoriser, comment et jusqu’où harmoniser les 3 régimes…) et d’adapter le régime en conséquence, pour faire en sorte de pérenniser notre système et de le rendre plus équitable.

Selon les organisations patronales, la combinaison de ces mesures conduira à un système de pension durable, homogène et équitable, qui pourrait éventuellement s’inscrire dans la philosophie d’un système à points. Un tel système présente l’avantage d’être autopiloté, car il comprend des mécanismes automatiques d’ajustement en fonction des évolutions économiques et démographiques. Autrement dit, le système est viable sur le long terme (pour autant qu’il soit paramétré correctement) sans qu’il soit nécessaire de prendre de nouvelles décisions politiques à chaque évolution.

Contacts de presse :

  • FEB : Alexander Verstappen (av@vbo-feb.be)
  • UNIZO : Filip Horemans (filip.horemans@unizo.be)
  • UCM : Thierry Evens (thierry.evens@ucm.be)
  • Boerenbond : Vanessa Saenen (vanessa.saenen@boerenbond.be)

Nos partenaires

Domaines d'action

Un environnement entrepreneurial optimal est essentiel à une économie saine et à une croissance durable. La FEB entend contribuer à la création et au maintien d'un tel environnement, notamment en suivant attentivement tous les dossiers qui touchent de près la vie des entreprises. Voici, regroupés sous 18 thèmes, les dossiers sur lesquels elle concentre ses réflexions et initiatives.


Newsletters FEB

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine, dans votre boîte mail, les derniers articles parus.