UE : les allocations sociales doivent inciter à (re)travailler

Le 7 juillet 2022, les employeurs européens (BusinessEurope et le groupe « employeurs » du Comité économique et social européen) ont examiné plusieurs systèmes nationaux où les prestations de sécurité sociale sont utilisées comme levier vers l’emploi (voir le résumé en cliquant sur le lien suivant).


Annick Hellebuyck, CENTRE DE COMPÉTENCE EMPLOI & SÉCURITÉ SOCIALE
13 juillet 2022

Le travail est le meilleur moyen d'assurer l'autosuffisance, le développement professionnel et l'accès à une protection sociale adéquate. Les pénuries actuelles de main-d'œuvre et de compétences dans tous les États membres de l'UE constituent un goulot d'étranglement pour la croissance économique. Elles sont présentes dans tous les secteurs et pour différents niveaux de qualifications. En 2021, près de 70% des employeurs européens ont signalé des problèmes et les ont perçus comme  majeurs. Un nombre croissant d'entreprises ne trouvent pas de personnes pour occuper leurs postes vacants, car elles dépendent d'un nombre décroissant de travailleurs en âge de travailler et la main-d'œuvre disponible ne possède pas les compétences requises par ces emplois. Cela a également un impact sur le potentiel de création d'emplois.

Dans le même temps, un nombre important de personnes en âge de travailler restent inactives : une personne en âge de travailler sur quatre dans l'UE est inactive.

L'augmentation du taux d'emploi par le biais d’allocations sociales activatrices était la préoccupation centrale des discussions du 7 juillet entre les employeurs européens, des fonctionnaires de la Commission européenne, des responsables politiques nationaux et des chercheurs. Les organisations d'employeurs et les représentants d'entreprises ont commenté la manière de faire fonctionner les prestations liées au travail dans la pratique. BusinessEurope et ses membres (dont la FEB) sont convaincus que les allocations sociales liées au travail sont une mesure politique importante à explorer pour augmenter l'emploi et soutenir nos systèmes de protection sociale. Voir le Position Paper : In-work benefits and their role in supporting employment.

Photo ©belga

Nos partenaires

Domaines d'action

Un environnement entrepreneurial optimal est essentiel à une économie saine et à une croissance durable. La FEB entend contribuer à la création et au maintien d'un tel environnement, notamment en suivant attentivement tous les dossiers qui touchent de près la vie des entreprises. Voici, regroupés sous 18 thèmes, les dossiers sur lesquels elle concentre ses réflexions et initiatives.


Newsletters FEB et communiqués de presse

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine, dans votre boîte mail, les derniers articles parus.