Deux recteurs à la FEB

Luc Sels, Recteur de la KULeuven, et Vincent Blondel, Recteur de l’UCLouvain, ont présenté le 8 juin au Comité stratégique de la FEB les leçons qu’ils tirent de l’année qui vient de s’écouler et leur vision du futur, notamment en ce qui concerne leurs relations et leurs collaborations avec les entreprises.


Philippe Lambrecht, CENTRE DE COMPÉTENCE DROIT & ENTREPRISE
15 juin 2021

Nous en retiendrons trois grands messages.

Le premier concerne la résilience de nos universités et leur rôle important, notamment grâce à leurs pôles de santé, dans la lutte contre la pandémie. Le développement rapide des vaccins a été possible grâce à une collaboration internationale extrêmement importante, confirmant l’importance de la science et du travail en réseau. Par ailleurs, le débat scientifique a été mis sur la place publique, nécessitant d’expliquer la démarche scientifique pour contrer les théories complotistes de tous genres.

Le deuxième a trait aux leçons à retirer d’un an de pandémie :

1. L’utilisation des technologies numériques a permis de faire face à la crise, sans arrêter les activités. Les universités, comme la sociétés, se sont adaptées et ont énormément appris. L’enseignement hybride et le recours accru au numérique vont perdurer. l’UCLouvain et la KULeuven se félicient de participer depuis le début à l’initiative EDX sur les Massive Online Open Courses (MOOC - https://www.edx.org/school/louvainx; https://www.edx.org/school/kuleuvenx ).

2. La crise a obligé les universités à centraliser les décisions relatives au Covid 19, rompant ainsi avec fonctionnement habituel plus complexe. Le télétravail a montré son attrait, mais aussi ses limites. L’enseignement hybride qui s’avère fort utile, notamment pour la formation continue, ne doit pas conduire à oublier que la présence physique est essentielle pour le travail, la culture et les relations. Il est important que les étudiants continuent à connaître une expérience réelle qui fait partie de leur parcours de vie et qui ne se limite pas au monde virtuel.

3. La science ouverte, en réseau (open science, open access, open data,…) a montré son efficacité, ce qui n’exclut pas d’être prudent en termes de protection de la propriété intellectuelle. La mobilité internationale virtuelle s’est accrue, sans pour autant supprimer l’importance de la mobilité physique.

4. La crise a généré d’importantes difficultés physiques, psychiques et de ressources. Les disparités de conditions pour y faire face ont été et restent très grandes. Les conséquences et les séquelles sont importantes. Il faut en tenir compte dans nos politiques de sortie de crise.

5. La technologie de la santé est de plus en plus importante. Notre pays dispose de nombreux atouts en la matière combinant hôpitaux universitaires, centres de recherche, grandes entreprises et PME de pointe, réseaux internationaux, etc. Les universités sont un des atouts de la relance.

6. Nous devons rester très attentifs à l’évolution de la pandémie, continuer à lutter contre elle, nous adapter en fonction de son évolution et retirer des leçons des faiblesses qu’elle a révélées.

Le troisième message concerne le futur et la collaboration avec les entreprises. En 2025, les deux universités fêteront le 600e anniversaire de leur fondation. Les deux universités collaborent très bien ensemble. Elles ont créé plus de 1000 tandems d’étudiant.e.s qui se rencontrent et échangent entre eux. Les deux recteurs ont consolidé leurs accords avec MIT lors d’une visite royale à Boston. Ils ont ouvert la route du « big bang » qui relie Louvain et Louvain-la-Neuve. De multiples projets de recherche et d’enseignement réunissent des professeurs et des chercheurs des deux universités.

La Chaire Belgian Business Champions de la FEB a réuni les deux universités autour d’un projet visant à rapprocher les étudiants des entreprises. C’est ainsi qu’à l’UCLouvain plusieurs CEO sont invités chaque année à s’adresser à tous les étudiants de master de la Louvain School of Management et qu’à la KULeuven un recueil d’études de cas (business cases) concernant des entreprises belges est en cours de finalisation et sert déjà dans les cours de stratégie d’entreprise.

Plus que jamais, l’interaction entre les universités et les entreprises s’avère fondamentale. La recherche scientifique est un extraordinaire canal d’innovation et de découverte. Face aux défis complexes qui sont les nôtres, les entreprises et les universités doivent continuer à unir leurs forces afin de créer de la connaissance et de la valeur pour l’ensemble de la société.

Nos partenaires

Domaines d'action

Un environnement entrepreneurial optimal est essentiel à une économie saine et à une croissance durable. La FEB entend contribuer à la création et au maintien d'un tel environnement, notamment en suivant attentivement tous les dossiers qui touchent de près la vie des entreprises. Voici, regroupés sous 18 thèmes, les dossiers sur lesquels elle concentre ses réflexions et initiatives.


Newsletters FEB

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine, dans votre boîte mail, les derniers articles parus.