OIE – Une nouvelle équipe dirigeante à la tête du plus grand réseau d’entreprises au monde

Les membres de l’Organisation internationale des employeurs (OIE), venus du monde entier, ont élu à l’unanimité un nouveau Comité de direction lors de la réunion du 1er juin du Conseil général de 2021.

Les 155 organisations membres de l’OIE ont élu Michele Parmelee au poste de Présidente pour un mandat de trois ans. Cette nomination est historique, puisque c’est la première fois qu’une femme prend les rênes du mouvement mondial des employeurs, en plus d’un siècle d’existence de l’organisation. Mme Parmelee est actuellement Directrice générale adjointe de Deloitte Global et Responsable des ressources humaines et de la finalité de l’entreprise. Elle exerce également les fonctions de Vice-présidente du United States Council for International Business (USCIB) - l’un des membres les plus anciens de l’OIE.

Mme Parmelee succède à Erol Kiresepi, qui a dirigé l’organisation ces quatre dernières années. Les membres de l’OIE ont témoigné leur profonde reconnaissance à M. Kiresepi pour les nombreuses avancées réalisées au cours de son mandat en lui conférant le titre de Président honoraire. Son rôle fut de guider la modernisation de la communication de l’OIE par la création d’une nouvelle image de marque, de piloter les activités liées au centenaire de l’OIE, ainsi que de diriger la réponse de l’OIE au COVID-19 et les initiatives de soutien de l’organisation, la pandémie compromettant la continuité et la visibilité des activités des entreprises.

Renate Hornung-Draus a été élue au poste de Vice-présidente de l’OIE auprès de l’Organisation internationale du travail (OIT). Elle est la première femme à occuper ce poste. Mme Hornung-Draus (BDA, Allemagne) a siégé pendant de nombreuses années au sein du Conseil d’administration du BIT et exercé les fonctions de Vice-présidente de l’OIE pour l’Europe. On retiendra notamment qu’elle a été la porte-parole des employeurs lors des négociations sur la Déclaration du centenaire de l’OIT. Mme Hornung-Draus succède à M. Mthunzi Mdwaba, qui a occupé ce poste ces quatre dernières années. Les membres de l’OIE ont rendu hommage à M. Mdwaba, qui a travaillé d’arrache-pied pour que l’OIT prenne davantage en compte les besoins des mandants et pour qu’elle évolue de manière à pouvoir relever les défis historiques du monde du travail d’aujourd’hui.

FEB – La FEB approuve pleinement les choix de l’OIE. Ces dernières années, l’organisation n’a pas ménagé ses efforts pour inscrire l’entrepreneuriat durable et productif au rang des priorités internationales. La nouvelle équipe dirigeante est hautement compétente et efficacement entourée d’une sélection de collaborateurs de l’OIE et d’experts des fédérations nationales membres pour réaliser l’agenda socio-économique des entreprises. Nous lui souhaitons plein succès et continuons à lui assurer tout notre soutien.

Nos partenaires

Domaines d'action

Un environnement entrepreneurial optimal est essentiel à une économie saine et à une croissance durable. La FEB entend contribuer à la création et au maintien d'un tel environnement, notamment en suivant attentivement tous les dossiers qui touchent de près la vie des entreprises. Voici, regroupés sous 18 thèmes, les dossiers sur lesquels elle concentre ses réflexions et initiatives.


Newsletters FEB

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine, dans votre boîte mail, les derniers articles parus.