Here comes the sun (for European trade)?

Le mois de juillet ne marque pas seulement le début des vacances d'été. Il est aussi le début de la présidence tchèque du Conseil de l'UE. La recherche de nouveaux horizons ne concerne pas seulement les vacanciers européens, c'est aussi ce qui pourrait se produire au cours des six prochains mois lors du développement et de la recherche de nouveaux marchés dans le cadre de la politique commerciale européenne.


Sofie Declerck, CENTRE DE COMPÉTENCE EUROPE & INTERNATIONAL
12 juillet 2022

La première pierre a déjà été posée dans cette direction, puisque l'UE et la Nouvelle-Zélande ont conclu un accord juste avant les vacances scolaires. Espérons qu'il s'agit d'un prélude au reste du programme commercial offensif de l'UE. Comme il s'agit d'un marché de petite taille et similaire, cela constitue un bon test pour la politique commerciale de l'UE en général. Le fait que l'UE et l'Inde aient tenu leur premier cycle de négociations la même semaine est déjà un très bon signe. Espérons que l'UE pourra finaliser rapidement les accords et que ceux qui sont déjà prêts - UE-Mercosur, UE-Chili et UE-Mexique - pourront être adoptés et implémentés rapidement.

Mais le climat ne peut être au beau fixe en permanence. Si les intérêts de l'UE sont bafoués, il faut intervenir de manière résolue et efficace. L'UE est de plus en plus consciente de ces dangers et développe toutes sortes d'instruments défensifs pour y faire face. Au cours des dernières semaines, de nombreux progrès ont été réalisés dans ce domaine également. Ainsi, le Conseil et le Parlement européen sont parvenus à un accord sur le règlement relatif aux subventions étrangères. Ces règlements visent à mettre fin aux distorsions causées par les subventions accordées par des pays tiers à des entreprises opérant sur le marché intérieur de l'UE. Par ailleurs, le texte officiel d'un règlement sur l'instrument international de passation de marchés qui vise à ouvrir les marchés publics des pays tiers aux entreprises de l'UE a également été publié. Ce texte entrera en vigueur à la fin du mois d'août. 

Le fait que nos étés soient de plus en plus chauds et que la terre continue de se réchauffer n'a évidemment pas échappé à DG TRADE. Dans le cadre du Green Deal européen, la politique commerciale fait également l'objet d'une nouvelle politique sur l'effet de levier du développement durable sur le commerce. Cela va au-delà du seul changement climatique et concerne également le genre, les normes de travail, la durabilité, l'économie circulaire, etc. Le 22 juin, la Commission a exposé sa nouvelle vision à cet égard.

L'accord entre l'UE et la Nouvelle-Zélande est déjà fondé sur cette nouvelle vision et, selon la Commission européenne, il contient le chapitre le plus ambitieux jamais conclu sur le commerce et le développement durable. Tout comme certains touristes subissent un choc culturel pendant leurs vacances, l'UE ne peut pas attendre des pays tiers qu'ils adoptent la même approche qu'elle. Il reste donc à voir comment elle mettra cette politique en pratique avec des personnes ne partageant pas nécessairement les mêmes idées.

FEB – La FEB continue de plaider en faveur d'une politique commerciale moderne et ambitieuse, qui équilibre les intérêts offensifs et défensifs. Il est essentiel d'explorer de nouveaux marchés, mais aussi de protéger nos sensibilités et de disposer d'un bon éventail d'instruments pour faire face aux pratiques commerciales qui vont à l'encontre d'un véritable level playing field entre l'UE et ses partenaires commerciaux. Nous espérons donc que l'UE continuera à conclure des accords. Elle doit bien sûr joindre l'acte à la parole et faire en sorte que ces accords puissent effectivement entrer en vigueur et être respectés.

Photo ©belga

Nos partenaires

Domaines d'action

Un environnement entrepreneurial optimal est essentiel à une économie saine et à une croissance durable. La FEB entend contribuer à la création et au maintien d'un tel environnement, notamment en suivant attentivement tous les dossiers qui touchent de près la vie des entreprises. Voici, regroupés sous 18 thèmes, les dossiers sur lesquels elle concentre ses réflexions et initiatives.


Newsletters FEB et communiqués de presse

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine, dans votre boîte mail, les derniers articles parus.