La Belgique est-elle sur la bonne voie pour devenir le pôle circulaire de l’Europe ?

Le jeudi 22 septembre, le tout premier Rapport d'avancement sur l'économie circulaire en Belgique a été présenté en primeur. Ce rapport s'inscrit dans le cadre de l'ambitieuse Vision 2030 que la FEB, en collaboration avec ses fédérations sectorielles membres, a publiée l'an dernier. Le but ? Être le leader de l'économie circulaire dans l'UE d'ici à 2030. Mais où en sommes-nous aujourd’hui ? Sommes-nous effectivement forts en matière de recyclage ? Sommes-nous sur la bonne voie pour devenir le pôle circulaire de l’Europe ? Lors de l'événement, la volonté et les connaissances étaient déjà clairement présentes pour réaliser cet objectif ambitieux.


Stephan Vandermolen, CENTRE DE COMPÉTENCE DURABILITÉ & ÉCONOMIE CIRCULAIRE
28 septembre 2022

Sur de nombreux indicateurs, la Belgique obtient de meilleurs résultats que la moyenne de l'UE. Mais il y a aussi des conditions importantes : il faut plus de concertation et de collaboration constructive et nous devons intensifier nos efforts dans certains domaines.

Les résultats en bref

Le rapport, qui sera publié tous les deux ans, contient un tableau de bord pour faire le point, à l'aide d'indicateurs quantitatifs et qualitatifs, sur l'économie circulaire en Belgique. Ce tableau de bord, élaboré avec le bureau de consultance Möbius, spécialisé dans l'économie circulaire, montre les résultats suivants :

• La Belgique est un pays fort en matière de recyclage. Presque tous les taux de recyclage belges sont supérieurs à la moyenne de l'UE.

• Si l'on regarde le taux de circularité (Circular Material Use Rate, CMUR), on constate qu'ici aussi, la Belgique obtient de bons résultats (23% en 2020). Sur les 27 pays de l'UE, seuls les Pays-Bas ont un CMUR supérieur à celui de la Belgique.

• Le rapport indique toutefois que l'économie belge consomme plus de matériaux et produit plus de déchets par unité de PIB que la moyenne de l’UE.

La parole à nos fédérations sectorielles membres

Dans une économie circulaire, toutes les chaînes de valeur sont concernées et les partenariats stratégiques sont donc cruciaux. Plusieurs experts de nos fédérations sectorielles membres ont pris la parole lors de l'événement et ont souligné ce point. Chacun d'entre eux a déjà pris un engagement ambitieux vers plus de circularité. Les experts ont également défini le soutien nécessaire pour accélérer la transition circulaire.

Vers le leadership grâce à un dialogue constructif et à la collaboration

Lors du débat de clôture, les participants ont mené une réflexion intéressante sur les résultats et se sont déjà tournés vers l'avenir. En effet, un chapitre important du rapport est consacré au cadre de soutien (politique) nécessaire. Nous nous concentrons principalement sur le plan d'action fédéral pour une économie circulaire. Lieze Cloots (cabinet Khattabi) et Nathan Lallemand (cabinet Dermagne) sont venus expliquer les points d'action suivants de ce plan. Lara Hotyat (cabinet Borsus) et Stein Janssens (Circular Flanders) ont apporté un éclairage entre autres sur le défi de l’intensification de l'économie circulaire.

Le fil conducteur de l'événement ? Si nous collaborons de manière encore plus constructive avec toutes les parties prenantes, nous avons les bonnes cartes en main pour faire de la Belgique une économie circulaire résiliente et prospère.

Ceux qui souhaitent se plonger dans les résultats et lire toutes les nuances des différents indicateurs peuvent consulter ici le rapport complet.

Nos partenaires

Domaines d'action

Un environnement entrepreneurial optimal est essentiel à une économie saine et à une croissance durable. La FEB entend contribuer à la création et au maintien d'un tel environnement, notamment en suivant attentivement tous les dossiers qui touchent de près la vie des entreprises. Voici, regroupés sous 18 thèmes, les dossiers sur lesquels elle concentre ses réflexions et initiatives.


Newsletters FEB et communiqués de presse

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine, dans votre boîte mail, les derniers articles parus.