Rail Roadmap 2030, un plan largement soutenu pour un transport de fret intelligent et multimodal

Ce 14 septembre, plus d’une vingtaine d’acteurs clés de la logistique* (opérateurs ferroviaires, plateformes, industries et entreprises de transport) ont remis aux autorités compétentes leur « Rail Roadmap 2030 » (RRM). Ce plan d’action décrit les évolutions indispensables pour assurer la transformation du secteur du transport de fret ferroviaire, rendre le rail plus attractif pour les industries et réaliser ainsi l’ambition d’un doublement du volume transporté. Cette initiative a également toute sa place dans le contexte du plan Énergie-Climat belge visant à réduire nos émissions de gaz à effets de serre.


Presse, COMMUNICATION & EVENTS
14 septembre 2021

Le fret ferroviaire à l’agenda politique

Le secteur du transport de marchandises est souvent le grand oublié des politiques. Pourtant, d’ici à 2040, le Bureau fédéral du plan prévoit que la demande de fret augmentera de 26%. Pour pouvoir absorber cette demande supplémentaire, il sera essentiel de mettre en œuvre des changements profonds et de parvenir à une répartition modale optimale des flux de transport. Afin de pouvoir rester un centre logistique européen de premier plan, notre pays a besoin d’un système de transport intégré et multimodal, où le fret ferroviaire forme l’épine dorsale de la mobilité durable. Le fret doit donc constituer une priorité politique.

Un fret ferroviaire plus facile à utiliser, plus rapide et plus compétitif

Pour que les entreprises optent plus facilement pour le fret ferroviaire, le transport de marchandises par rail doit devenir plus facile à utiliser, plus rapide et plus compétitif. Cela exige une transformation du secteur, un changement de mentalité et, surtout, une collaboration entre tous les maillons de la chaîne logistique.

Premièrement, le gestionnaire d’infrastructure devra, pour ce faire, mener une politique dynamique et proactive d’entretien et de modernisation de l’infrastructure existante. Une gestion innovante et la numérisation permettront, entre autres, d’assurer plus de dynamisme et d’efficacité dans la mise à disposition de l’infrastructure et un meilleur service.

Les opérateurs ferroviaires sont invités à développer de nouveaux produits répondant mieux aux besoins des clients. Les technologies numériques et l’échange de données doivent améliorer le service et la transparence, tandis qu’une collaboration poussée avec les autres maillons de la chaîne logistique doit profiter aux flux de fret.

Enfin, des mesures émanant des différentes autorités, fédérales et régionales, sont également attendues. Elles devront assurer une modification pragmatique de la réglementation, la mise en œuvre d’un contrat de performances pour le gestionnaire d’infrastructure, une internalisation plus importante des coûts externes en ligne avec les décisions européennes et des mesures de soutien ciblées sur la multimodalité.

Mise en œuvre du Rail Roadmap 2030

La modernisation, l’innovation et une plus forte collaboration entre tous les modes de transport (routier, fluvial et ferroviaire) sont des éléments clés pour l’ambition du gouvernement de doubler les volumes de fret ferroviaire d’ici à 2030 et cela ne pourra se réaliser qu’au travers de plus de multimodalité. Une telle transformation n’est possible qu’avec le soutien et des efforts de tous les acteurs : industries, entreprises de transport, opérateurs ferroviaires, gestionnaire d’infrastructure, régulateur, autorités... Avec le Rail Roadmap 2030, le secteur belge de la logistique s’engage et appelle le gouvernement à en faire autant de manière aussi volontariste que les acteurs du secteur.

Plus d’informations sur le site Rail Roadmap 2030

www.railroadmap2030.be

*La Rail Roadmap 2030 est soutenue par :

VBO-FEB, Alfaport, Association of Port of Zeebrugge Interests, Agoria, Beci, Bewag, Belgian Rail Freight Forum (Brff), essenscia, FebetraLogistics in Wallonia, Multimodaal Vlaanderen, North Sea Port, Port of Zeebrugge, Port of Antwerp, Port of Brussels, Railport, Vegho, Vlaamse Waterweg, Voka, Universiteit Antwerpen et UWE.

Les gouvernements flamand, wallon et bruxellois et Infrabel ont participé à la réalisation de cette Rail Roadmap.

Nos partenaires

Domaines d'action

Un environnement entrepreneurial optimal est essentiel à une économie saine et à une croissance durable. La FEB entend contribuer à la création et au maintien d'un tel environnement, notamment en suivant attentivement tous les dossiers qui touchent de près la vie des entreprises. Voici, regroupés sous 18 thèmes, les dossiers sur lesquels elle concentre ses réflexions et initiatives.


Newsletters FEB

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine, dans votre boîte mail, les derniers articles parus.