L’inflation bat, à nouveau, un record au mois d’octobre 2022, plus observé depuis juin 1975…

Selon les derniers chiffres publiés par l’institut belge des statistiques (Statbel), l’indice des prix à la consommation, qui mesure le niveau général des prix en Belgique pour un panier de référence moyen de biens et services, a atteint un niveau de 128,21 au mois d’octobre 2022 (base 2013 = 100). En base annuelle, cela représente une croissance des prix à la consommation de 12,27%. Un tel niveau d’inflation n’avait plus été observé depuis juin 1975, mois au cours duquel l’inflation avait atteint 12,50%.


Christophe Ernaelsteen, CENTRE DE COMPÉTENCE ÉCONOMIE & CONJONCTURE
23 novembre 2022

Cette poussée d’inflation est toujours principalement due à l’augmentation des prix de l’énergie (en base annuelle, +130,6% pour le gaz naturel, +84,7% pour l’électricité, +57,7% pour le fioul domestique, +25,2% pour le diesel et +11,2% pour l’essence). L’augmentation des prix pour ces cinq seuls produits contribue ainsi pour près de 6 points de pourcentage dans les 12,3% d’inflation mesurée ou, pour le dire autrement, est responsable de la moitié de l’augmentation actuelle de l’indice des prix à la consommation. Toutefois, bien que les prix de l’énergie soient le principal facteur de la hausse générale des prix actuelle, les prix de nombreux autres produits s’affichent bien au-dessus de 10% voire de 15%, eux-mêmes poussés, à la hausse, par les prix de l’énergie et des matières premières (+15,3% pour le pain, +14,9% pour le fromage, +17,9% pour le café, +26,3% pour le beurre, +25,0% pour le lait entier, +10,8% pour les journaux, etc.) L’inflation sous-jacente, qui mesure l’augmentation des prix hors énergie et produits alimentaires, s’établit à présent à 6,5%.

L’indice santé, utilisé notamment pour l'indexation des loyers, et l’indice santé lissé, servant de base à l’indexation des pensions, des allocations sociales et des salaires enregistrent quant à eux toujours des augmentations de prix en accélération respectivement à 12,3% et 10,6%.

La Belgique va devoir faire face à une crise de compétitivité d’une ampleur gigantesque

En plus de l’augmentation des prix de l’énergie et des matières premières, qui rappelons-le, touche en première ligne les entreprises, ces dernières font progressivement face à une explosion de leurs coûts salariaux. En effet, en Belgique, la hausse de l’inflation se transmet directement et donc, beaucoup plus rapidement que chez nos pays voisins, aux salaires via les indexations automatiques. Confrontées à ces explosions de leurs coûts, les entreprises n’ont d’autres choix que de les répercuter dans les prix de vente venant par la même aggraver le problème. Selon les dernières prévisions du Bureau Fédéral du Plan (BFP) qui datent du 8 novembre 2022 (cf. graphique), l’indice santé lissé devrait augmenter de 15,6% au total pour 2022 et 2023 ! Soit autant en deux années que sur la dernière décennie…

Prévisions d’évolution de l’indice santé lissé de novembre 2022 du Bureau fédéral du Plan (taux de croissance en base annuelle)

 

Sources : Statbel et BFP.

FEB – Face à la crise énergétique, le gouvernement a récemment pris une série de mesures pour aider les ménages et les entreprises. La FEB s’en réjouit mais, face à l’ampleur de la crise de compétitivité qui s’annonce, la FEB appelle à des mesures complémentaires. Selon nos prévisions, notre handicap salarial absolu vis-à-vis de nos trois principaux partenaires commerciaux que sont l’Allemagne, la France et les Pays-Bas qui avait été ramené à un peu plus de 10% au cours de la dernière décennie, pourrait augmenter rapidement à plus de 16% d’ici fin 2023. Une décennie d’efforts perdue en moins de deux ans… C’est pourquoi la FEB demande aux partenaires sociaux et au gouvernement de réfléchir d’urgence aux mesures complémentaires possibles à prendre pour sauvegarder la compétitivité de nos entreprises car si rien n’est fait, la crise énergétique actuelle va devenir une crise de compétitivité qui se traduira en pertes de parts de marché, en faillites d’entreprises et en pertes d’emplois. En attendant, la FEB a développé un Dashboard « inflation-compétitivité » qui sera mis à jour une fois par mois pour monitorer l’évolution de la situation actuelle. Vous pouvez le consulter via ce lien (dernier update 09/11/2022).

Photo ©belga

Nos partenaires

Domaines d'action

Un environnement entrepreneurial optimal est essentiel à une économie saine et à une croissance durable. La FEB entend contribuer à la création et au maintien d'un tel environnement, notamment en suivant attentivement tous les dossiers qui touchent de près la vie des entreprises. Voici, regroupés sous 18 thèmes, les dossiers sur lesquels elle concentre ses réflexions et initiatives.


Newsletters FEB et communiqués de presse

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine, dans votre boîte mail, les derniers articles parus.