L’inflation continue à progresser : 'Houston, nous avons un problème'

La Commission de l’indice a approuvé aujourd’hui l’indice des prix à la consommation pour janvier 2022. Avec des taux d’inflation encore supérieurs aux dernières prévisions du Bureau fédéral du plan, la Fédération des entreprises de Belgique (FEB) voit la situation se dégrader.


Presse, COMMUNICATION & EVENTS
28 janvier 2022

Selon les derniers chiffres publiés par l’Institut belge des statistiques (Statbel), l’indice des prix à la consommation, qui mesure le niveau général des prix en Belgique pour un panier de référence moyen de biens et services, a atteint un niveau de 118,32 au mois de janvier 2022 (base 2013 = 100). Cela représente une augmentation de 2,2% de l’indice en un seul mois, soit plus que l’objectif d’inflation pour une année entière… En base annuelle, cela représente une inflation de 7,6% (par rapport aux projections antérieures de 6,7%) !

Un tel taux d’inflation n’avait plus été observé depuis près de 40 ans ! Il faut ainsi remonter au mois d’août 1983 pour retrouver un taux d’inflation comparable, où l’inflation était montée à 7,9% en base annuelle.

Les augmentations annuelles de l’indice santé, utilisé notamment pour l’indexation des loyers, et de l’indice santé lissé, servant de base à l’indexation des pensions, des allocations sociales et des salaires, se sont également nettement accélérées, pour atteindre respectivement 7,1% et 5,2%.

« Si on cumule les augmentations de l’indice santé lissé sur 2021 et 2022, il semble que les salaires seront indexés de 7 à 8% au total sur 2021-2022, soit 4 dépassements de l’indice pivot en seulement 2 ans. Notre handicap salarial par rapport à nos principaux partenaires commerciaux risque ainsi de remonter vers les 14%, alors qu’entre 2015 et 2020, nous avions réussi à le ramener de 16% à 10% », indique Edward Roosens, Chief Economist de la FEB.

« Avec une inflation qui progresse mois après mois, la compétitivité de nos entreprises est de plus en plus menacée. Les pétitions récentes visant à saper la loi de 1996 montrent que nous n’avons toujours pas tiré les enseignements de nos erreurs du passé. Quatre indexations des salaires en deux ans vont à nouveau accroître considérablement notre handicap en matière de coûts salariaux, ce qui entraînera assurément des pertes d’emplois. C’est pourquoi nous réitérons notre appel à la concertation avec le gouvernement et les partenaires sociaux, avec le message suivant : il faut agir maintenant pour éviter d’avoir à prendre des mesures drastiques plus tard », déclare Pieter Timmermans, CEO de la FEB. 

Photo ©belga

Nos partenaires

Domaines d'action

Un environnement entrepreneurial optimal est essentiel à une économie saine et à une croissance durable. La FEB entend contribuer à la création et au maintien d'un tel environnement, notamment en suivant attentivement tous les dossiers qui touchent de près la vie des entreprises. Voici, regroupés sous 18 thèmes, les dossiers sur lesquels elle concentre ses réflexions et initiatives.


Newsletters FEB et communiqués de presse

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine, dans votre boîte mail, les derniers articles parus.