La FEB satisfaite que les engagements de l'Accord interprofessionnel soient respectés

Les dés sont jetés : les partenaires sociaux signeront au Conseil national du travail (CNT) tous les avis, recommandations et CCT, à l'exception de celle concernant le salaire minimum, lorsque l'arrêté royal fixant la norme salariale pour 2019-2020 aura été publié au Moniteur belge. La Fédération des entreprises de Belgique (FEB) réagit avec satisfaction : ‘Les accords de base de l’AIP seront pérennisés’, déclare Pieter Timmermans, administrateur délégué.


Presse, COMMUNICATION & EVENTS
02 avril 2019

Un consensus a été atteint au CNT sur tous les éléments du projet d’AIP, tels que l'enveloppe bien-être, les régimes de fin de carrière, etc. En ce qui concerne la CCT Salaire minimum, il a été convenu d'entamer le plus rapidement possible les discussions sur la deuxième phase, la partie la plus diligente ayant la possibilité de soumettre la CCT pour signature à partir du 15 juin de cette année.

‘Les partenaires sociaux s'engagent au sein du CNT à adopter en grande partie le projet d’AIP. C’est une bonne chose pour la sécurité juridique, la compétitivité, le pouvoir d'achat et la paix sociale. J'invite le gouvernement à prendre le plus rapidement possible l’AR sur la norme salariale, afin que le cadre salarial pour la concertation sectorielle et d'entreprise soit incontestable et contraignant. Cela permettra d'éviter beaucoup d'agitation sociale et de chaos’, conclut Pieter Timmermans.

Nos partenaires

Domaines d'action

Un environnement entrepreneurial optimal est essentiel à une économie saine et à une croissance durable. La FEB entend contribuer à la création et au maintien d'un tel environnement, notamment en suivant attentivement tous les dossiers qui touchent de près la vie des entreprises. Voici, regroupés sous 18 thèmes, les dossiers sur lesquels elle concentre ses réflexions et initiatives.


Newsletters FEB

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine, dans votre boîte mail, les derniers articles parus.