La FEB satisfaite de la signature des CCT concernant les fins de carrière et la mobilité

Suite à la signature, vendredi dernier, de l’arrêté royal fixant la marge maximale pour l’évolution du coût salarial à 1,1%, les partenaires sociaux ont signé cet après-midi, au Conseil national du travail (CNT), les projets de conventions collectives de travail (CCT) concernant entre autres les emplois de fin de carrière, le RCC, la mobilité ou encore la flexibilité au travail. Une bonne nouvelle pour la Fédération des entreprises de Belgique (FEB) qui se félicite de voir les différents points du projet d’accord interprofessionnel prendre une base légale.


Presse, COMMUNICATION & EVENTS
23 avril 2019

Avec la signature des CCT, les recommandations aux secteurs et aux entreprises ainsi que les avis, tous les accords contenus dans le projet d’AIP seront mis en œuvre.

Emplois de fin de carrière et RCC

Les partenaires sociaux ont décidé de renouveler le cadre interprofessionnel pour les différents régimes de chômage avec complément d’entreprise (RCC) et les fins de carrière, à condition que l’âge d’accès pour tous les RCC soit porté à 60 ans en 2021.

Pour les emplois de fin de carrière, l’âge est donc maintenu à 55 ans pour les réductions à concurrence de 1/5. Pour les régimes à mi-temps, l’âge est porté à 57 ans.

Mobilité et heures supplémentaires volontaires

Les partenaires sociaux ont arrêté 3 mesures concernant la mobilité et visant à encourager un shift modal vers les transports en commun et les modes de transport alternatifs pour les déplacements domicile-lieu de travail. L'intervention dans l'abonnement train-tram-bus est par exemple portée à 70%. Une recommandation est aussi formulée en faveur du budget mobilité.

En ce qui concerne les heures supplémentaires volontaires, le quota est augmenté de 20%, passant de 100 à 120 heures par année civile.

Recommandations et prolongations

‘Les partenaires sociaux formulent également plusieurs recommandations aux secteurs et entreprises concernant, entre autres, la concrétisation de la marge salariale, la suppression progressive des différences entre employés et ouvriers en matière de pensions complémentaires et la paix sociale. Il est une bonne chose que le projet d’AIP soit à présent presque intégralement mis en œuvre. Les secteurs et les entreprises pourront ainsi mener, dans un cadre clairement défini, une concertation sereine notamment sur le contenu de la norme salariale’, précise Pieter Timmermans, administrateur délégué de la FEB.

Nos partenaires

Domaines d'action

Un environnement entrepreneurial optimal est essentiel à une économie saine et à une croissance durable. La FEB entend contribuer à la création et au maintien d'un tel environnement, notamment en suivant attentivement tous les dossiers qui touchent de près la vie des entreprises. Voici, regroupés sous 18 thèmes, les dossiers sur lesquels elle concentre ses réflexions et initiatives.


Newsletters FEB

Inscrivez-vous et recevez chaque semaine, dans votre boîte mail, les derniers articles parus.